Fotolia 69862282 XSL’urologie est la spécialité médico-chirurgicale qui étudie l’appareil urinaire et l’appareil génital masculin.

Notre centre est formé et agréé dans la prise en charge de :

  • La cancérologie

le cancer de la prostate

le cancer de la vessie

le cancer du rein

le cancer du testicule

le cancer de la verge

  • L’andrologie

la PMA (Procréation Médicale Assistée)

l’infertilité

les troubles de l’érection

la contraception masculine (vasectomie)

la maladie de Lapeyronie

  • La périnéologie

l’incontinence urinaire (« fuite d’urine »)

le prolapsus (« descente d’organe »)

les cystites à répétition

  • La maladie lithiasique

les calculs urinaires

les coliques néphrétiques

  • L’uropédiatrie

l’ectopie testiculaire

le phimosis

la torsion testiculaire

l’énurésie

  • Les troubles mictionnels de l’homme 

hypertrophie de la prostate

Le laser prostatique

urologie3

Les progrès médicaux ont classé la France deuxième pays de l’Union Européenne (sixième pays mondial) en terme d’espérance de vie de ses concitoyens.

Ces progrès phénoménaux s’accompagnent de maladies liées au vieillissement.

Dans le domaine de l’Urologie, chez l’homme de plus de 50 ans, la prostate peut devenir un silencieux ennemi.

Qu’est ce que LA PROSTATE ?

La prostate est une glande située entre la vessie, le sphincter urinaire et le nerf érecteur.

Deux types de maladies peuvent se développer dans la prostate : le cancer et l’adénome. Le cancer de la prostate est le premier cancer chez l’homme de plus de 50 ans. L’adénome de prostate altère silencieusement les mictions (levers la nuit pour uriner, jet urinaire faible..), les érections puis la vessie (imperiosites, calculs, infections) voire les reins (insuffisance rénale).

Les symptômes peuvent être dépistés précocement par votre médecin traitant.

Vers l’utilisation d’un LASER PROSTATIQUE ?

L’utilisation du laser comme instrument a débuté en 1992 lors d’interventions de la prostate du chien.

En 1995 Pr GILLING transpose la technique à l’homme. Il définit une procédure structurée en un temps de dissection au laser (lobe gauche, lobe droit, lobe médian) puis un temps de fragmentation (découpage des lobes afin de pouvoir les extraire par voie naturelle).

De 1998 à nos jours, les équipes anglaises et françaises (Pr HAO à Cambridge, Pr BAUMERT à Paris notamment) ont confirmé dans de nombreuses études la diminution du risque opératoire par rapport aux techniques conventionnelles.

Le LASER PROSTATIQUE : un traitement efficace.

Cette technique de traitement des pathologies de la prostate a largement démontré son efficacité et son caractère non invasif.

Le Laser HOLMIUM 100W permet le traitement de l’adénome de la prostate quelque soit sa taille. Le laser évite la chirurgie ouverte pour les grosses prostates et diminue les durées d’hospitalisation longues.

La technique utilisée est l’ HOLEP (Enucléation de l’ Adénome par Laser Holmium Prostatique) avec un laser 100W.

Cette technique est supérieure à la résection et surtout elle diminue le risque de saignement ce qui permet une durée d’hospitalisation courte (ambulatoire).

Le LASER PROSTATIQUE sur la Côte d’Opale

La technique propre du laser Holmium est appliquée dans une centaine de centres en Angleterre et en Allemagne. Elle ne s’est diffusée en France que récemment grâce aux travaux du Groupe Laser Holmium français autour notamment des Pr BAUMERT (Paris), Pr ROBERT (Bordeaux) et Dr FOURMARIER (Aix en Provence).

Le Groupe Urologie Côte d’Opale est le premier en région Nord Pas de Calais Picardie a suivre ces pionniers.

Comment se déroule une séance HOLEP ?

Le patient, pris en charge par l’urologue, arrive la veille ou le matin si la séance est prévue en ambulatoire. Il devra au préalable avoir bénéficié d’une consultation d’anesthésie avec un bilan pré-opératoire. Le traitement se fera sous anesthésie loco-régionale ou anesthésie totale.

Le traitement débute par un repérage des 3 lobes de l’adénome, des méats urinaires dans la vessie, du col vésical et de l’apex prostatique.

Le premier temps sera celui de l’exérèse du lobe médian par deux incisions laser de part et d’autre, suivi d’une énucléation. Le lobe médian sera ensuite déposé dans la vessie.

Le deuxième temps sera la dissection puis énucléation des lobes latéraux qui seront déposés dans la vessie.

Le troisième temps sera celui de  l’exérèse des lobes par fragmentation grâce au système de morcélation / aspiration. Les copaux seront envoyés pour analyse.

urologie4

Dans le domaine de la prostate, le Groupe Urologie de la Côte d’Opale a développé le premier dans la région l’énucléation laser prostatique. Fort de cette expérience nous étudions les nouvelles techniques qui pourraient être développées sur notre centre (Ultrasons focalisés, Robotique…).

Téléchargez notre plaquette

Dr Sébastien BARBET

map_2caps

Clinique des 2 caps

80, Avenue des Longues Pièces
62231 Coquelles
Tél: 03.21.46.64.00
Voir le site